Les écrits restent

imgp4146

– Pertuis, Décembre 2008 –

Un écrit exposé doit beaucoup aux qualités de son support. Ou plutôt, de ses supports.
Deux sont généralement nécessaires pour qu’une inscription soit disponible au public : l’un de la famille des panneaux, des affiches ou des plaques et l’autre de la famille des bâtiments ou des végétaux (murs, grillage, arbre).
Cette association de matières fait beaucoup des caractéristiques de durabilité que l’on associe volontiers à l’écrit en tant que tel. L’usure et les transformations que le temps leur inflige éclairent leur importance. Ici, elle montre aussi que leurs relations ne sont pas toujours paisibles. Si les clous initiaux n’ont pu abîmer l’arbre, celui-ci finit par se venger en ajoutant aux blessures de la rouille une lente ingestion.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :