Avancer de trois cases

3cases

– Port-Joinville, Février 2009 –

Nos rues sont pleines d’écrits incompréhensibles ; certains sont durables d’autres plus éphémères ; ces inscriptions sont les traces d’activités professionnelles ; il s’agit le plus souvent de marquage afin de réaliser des opérations précises : couper, creuser, déplacer … Elles ont vocation à faire faire ; autrement dit, il s’agit pour celui qui les inscrit, et l’usage de la couleur fluorescente participe de cela, de dicter une consigne précise à des exécutants. C’est ainsi qu’en forêt on marque les arbres à couper par les bûcherons. Ce qui est troublant (et amusant) dans cette inscription relevée dans la rue d’un bourg d’une île vendéenne, c’est que le scripteur a ajouté aux initiales BS (Boîte [électrique] Simple) un point d’interrogation, jetant soudain un doute sur cette injonction. On peut aussi lire cette ponctuation à la manière de ceux des jeux de société. Lorsqu’on tombe sur une case portant un point d’interrogation on tire une carte pour savoir de combien de cases on doit avancer. En adoptant ce mode d’appréhension de ces écrits singuliers, la ville devient un immense jeu de l’oie que les différents corps de métiers qui y interviennent auraient tracé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :