Ecrits rêvés

ecritsreves

– 93, Février 2009 –

Il y a une fonction politique du panneau qu’on méconnaît trop souvent et qui a une qualité que la conférence de presse n’a plus depuis longtemps : faire croire que le souverain agit sur le territoire. Cet art de gouverner par panneaux posés ici et là dans nos paysages urbains s’est développé depuis quelques années : Ici, la ville de P. modernise pour vous le réseau d’égoux, Ici la région X. construit un collège, Ici encore l’Etat s’occupe de vous… Il peut arriver que ces annonces écrites sur des panneaux de 4 x 6 m prennent un tour un peu surréaliste comme par exemple ici à Saint-Denis s’agissant de ce que l’on a appelé « la Cité des archives ». C’est d’une passerelle reliant deux bâtiments du campus de l’université de Paris 8 que l’on peut voir cette vue insolite : un panneau indiquant que ce grand terrain vague protégé d’une barrière métallique constitue les Archives nationales. On imagine que les kilomètres de papier ont été enfouis à la manière dont les enfants aiment à le faire pour leurs petits trésors. Ou bien n’est-ce pas tout simplement le projet qui a été enterré… ? L’écrit pour faire croire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :