Déménagement. Épisode 3 : Douce illusion

bibliotheque

– Paris, rive droite. Avril 2009. –

Les déménageurs sont repartis, la peinture est sèche, on a ouvert les cartons, rempli les placards ; on s’est approprié la cuisine, la cave et la salle de bain. Incroyable capacité d’adaptation des hommes au milieu (surtout quand l’appartement est plus grand…). Pourtant, quelque chose résiste… le bureau et ses bibliothèques. On avait prévu le coup et appelé les bons copains pour percer les murs et monter les crémaillères. Mais, voilà, ce n’est pas si simple… Les livres et les archives ne se déplacent pas comme ça ; on ne les sort pas d’un coup… c’est comme la plongée sous-marine, il faut procéder par palier. Le premier peut consister en une « visite » d’un magasin Ikéa pour trouver la solution… Une fois revenu du rêve suédois, on n’est guère avancé mais voilà, le temps presse, de nouvelles piles de papiers ont fait leur apparition… On sort notre maigre butin une dizaine de sobres boites de rangement (5 Euros les 5) et le miracle se produit ; bonheur immédiat d’inscrire sur la tranche en lettre capitale, « Urgent » ou « En cours » ou mieux « Projets ». Ces boîtes sans couvercle sont plus précieuses que tous les meubles de bibliothèque du monde entier, elles donnent l’illusion que nous maîtrisons l’écrit. Douce et si plaisante illusion.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :